Un weekend à Brighton

written by Margaux 12 octobre 2016
Brighton Pier

Envie d’un petit dépaysement culturel et linguistique le temps d’un weekend ? L’Angleterre n’est pas loin! Étant déjà allés à Londres deux fois, nous avons décidé de visiter Brighton, ville balnéaire située dans le sud.

Nous avons séjourné dans un AirBnB, chez Ollie et Zoé (et Rumo, leur chiot récemment arrivé dans la famille). Nous avons partagé leur appartement, idéalement situé en dehors du centre bruyant mais à 10 minutes à pied du Pier. Ollie et Zoé sont très sympathiques et accueillants, et la chambre n’est pas grande mais parfaite pour deux ou trois nuits.

places_brighton

La ville

Au départ simple ville de pêcheurs, Brighton s’est transformée en station balnéaire vers la fin du 18ème siècle. Aujourd’hui, c’est encore une destination très prisée des Londoniens (Londres-Brighton en train avec … – 1h/1h30). Depuis 1997, Brighton a fusionné avec la ville de Hove. L’ensemble forme la cité de Brighton and Hove, et abrite une population de plus de 250.000 personnes.

Parmi les quartiers phares, the North Laine. C’est un quartier très vivant, qui représente bien l’esprit de la ville. On y trouve plus de 400 boutiques de mode, déco, jouets, livres, musique, vintage… et de nombreux bars et restaurants. Il y en a pour tous les goûts, aussi bien du point de vue vestimentaire que culinaire. Et ici, pas de chaines ni de grandes enseignes, tous ces magasins sont indépendants. Si vous souhaitez faire un peu de shopping, nous vous conseillons ce quartier plutôt que le centre commercial de Churchill Square.

Autre quartier typique, the Lanes. Cet ensemble de ruelles étroites et labyrinthiques est le cœur historique de la ville. Les maisons, construites en galets, abritaient autrefois les familles des pêcheurs. Aujourd’hui, on y trouve des boutiques, notamment de nombreuses bijouteries, et des restaurants. The Lanes abrite également les plus vieux pubs de la ville.

the lanes, brighton

A deux pas des Lanes se dresse le Royal Pavilion, ancienne résidence royale de style anglo-indien. Ce palais a été construit au début du 19ème siècle pour le prince régent et futur roi Georges IV. Il y organisait de grands banquets suivis de concerts, dans un décor somptueux d’inspiration asiatique. Après la mort de Georges IV, la reine Victoria vendit le Royal Pavilion à la ville de Brighton en 1849. Durant la Première Guerre Mondiale, les soldats indiens blessés étaient accueillis dans le bâtiment, transformé en hôpital. La visite vaut vraiment le coup. L’entrée est à 12£ (soit environ 14€), avec un supplément de 2£ pour l’audioguide. Nous avons fait la visite sans l’audioguide mais notre niveau (moyen) d’anglais nous a permis de comprendre les explications des écriteaux présents dans chaque pièce. L’audioguide est sûrement plus complet mais nous avons quand même appris beaucoup de choses durant nos 2h de visite. Comme il est interdit de faire des photos à l’intérieur, vous trouverez quelques images par ici.

Royal Pavilion, Brighton night

Le Royal Pavilion

 

La plage et le Pier

Comme à Etretat, situé à 130 km au sud, la plage de Brighton est exclusivement constituée de galets. Lors de notre visite, le temps était gris et venteux, et la mer était assez agitée. Le samedi, nous avons vu quelques baigneurs et surfeurs mais le dimanche, la baignade était interdite. La plage n’était pas déserte pour autant. Que ce soit pour une promenade, une petite sieste, un pique-nique ou pour lire un bon bouquin, nous avons croisé beaucoup de monde. Le front de mer est très vivant avec ses boutiques, galeries et restaurants logés sous des arcades en briques. Parmi les curiosités du lieu, on trouve le (minuscule) Musée de la Pêche qui retrace le passé de la ville (entrée gratuite) et le fumoir à poissons de Jack et Linda Mills.

Deux jetées (pier en anglais) partent du front de mer. La première a été construite en 1866 et accueillait une salle de concert et un théâtre, jusqu’à sa fermeture en 1975 pour des raisons de sécurité. Jamais rénové, le West Pier a subi des tempêtes, deux incendies, et il ne reste aujourd’hui qu’une partie de sa structure métallique. La seconde, appelée East Pier, date de 1899 et abrite une fête foraine. Grand Huit, train fantôme, autos tamponneuses, jeux d’arcades… Pas très courageux, nous nous sommes contentés des jeux du Palace of Fun. L’endroit est un peu bruyant mais nous avons passé un bon moment. On peut se promener librement sur le ponton, et même si l’on ne souhaite pas profiter des attractions, on a une vue imprenable sur le front de mer depuis le bout de la jetée.

D’octobre 2011 à mai 2016, une grande roue se tenait sur le front de mer. Pour avoir une vue d’ensemble de Brighton, vous pouvez désormais monter à 135 mètres d’altitude grâce à la tour panoramique British Airways i360. Vu la météo maussade et le tarif (15£), nous avons préféré rester au sol. D’après la pub, on peut voir jusqu’à 40 kilomètres à la ronde!

Brighton ancien old west Pier

West Pier

Brighton beach

 

Les restaurants

De nombreux restaurants 100% végétariens, des plats ou menus vegan dans beaucoup de restaurants,… Brighton est un paradis pour les végétariens! Il y a même un magasin de chaussures vegan!! Même si nous aimons la viande, nous avons testé la pizzeria vegan Purezza. Pour moi, une pizza où la sauce tomate a été remplacée par de la purée de courge butternut, et garnie de tomates, épinards, graines de courges, pignons de pins et oignons caramélisés. Original et délicieux! Moins bonne surprise pour Antoine avec sa 4 fromages. Les fromages végétaux fabriqués à base de noix de coco, soja ou noix de macadamia ne valent pas encore les fromages de vache ou de chèvre…

Dimanche midi, nous avons mangé dans un restaurant vietnamien, The Big Bowl. Frais, bon et copieux… Rien à redire!

Dimanche soir, nous avons réussi à avoir une place dans l’épicerie-restaurant Very Italian Pizza. Nous avons eu de la chance, car le restaurant était complet et nous n’avions pas réservé. Nous sommes arrivés pile au moment où une table se libérait mais mieux vaut réserver pour s’assurer une place! Nous avons mangé des lasagnes et des pâtes carbonara délicieuses, entourés d’étagères débordant de divers produits (gressins, pâtes, biscuits, bocaux…) et de charcuteries pendues au plafond.

Lundi matin, avant de repartir vers Londres, nous nous sommes arrêtés prendre un copieux petit déjeuner au Blackbird Tea Rooms. L’intérieur est chaleureux et la nourriture délicieuse (et copieuse!). Oeufs à la royale avec saumon pour Antoine, et pain perdu à la cannelle avec du bacon pour moi… Un régal!

Rassurez-vous, on trouve aussi des Fish&Chips à Brighton! On peut également déguster du poisson et des fruits de mer dans plusieurs restaurants spécialisés.

 

Nous sommes partis un weekend de septembre, après les vacances scolaires, en pensant qu’il n’y aurait pas beaucoup de touristes. Mais c’était sans compter les Londoniens qui viennent passer leur weekend au bord de la mer! Mais malgré le monde (et la météo passable), nous avons passé un super séjour. Brighton est une ville jeune, ouverte et dynamique où il doit faire bon vivre.

Septembre 2016