Un week-end à Provins

written by Margaux 17 mai 2016
Provins - remparts

En ce beau week-end de mai, nous avons décidé de partir prendre l’air sans faire trop de kilomètres. Notre choix s’est arrêté sur Provins, ville médiévale de Seine-et-Marne classée « Patrimoine mondial de l’Humanité » par l’UNESCO.

places_provins

Le Châtel et le Val

Provins est divisée en deux parties : la Ville Haute et la Ville Basse. La première, le Châtel, est la partie la plus vieille. Elle a été construite vers le IXe siècle sur un éperon rocheux, lui donnant un avantage stratégique évident. Au XIe siècle, la population augmentant, les marais situés au pied de la Ville Haute ont été asséchés pour permettre la construction de la Ville Basse, le Val.

En arrivant, nous nous sommes garés dans un des parkings gratuits de la Ville Basse (circulation interdite dans la Ville Haute le week-end), tout près de l’hôtel, puis nous sommes allés à l’Office du tourisme pour prendre de la documentation et acheter deux « Pass Provins ». Ce Pass donne accès à quatre lieux pour 12€ : la Tour César, la Grange aux dîmes, les souterrains et le Musée de Provins. Nous avons également acheté deux billets pour le spectacle des « Aigles des remparts ». Les Pass et billets sont également vendus dans chacun des quatre lieux mais aussi dans certains hôtels.

Nous avons ensuite passé l’après-midi à déambuler dans la Ville Haute, à travers ses petites rues pavées, au milieu des maisons en pierres ou à colombages. Pour passer de la Ville Basse à la Ville Haute, plusieurs chemins sont possibles mais dans tous les cas, ça grimpe ! Nos mollets ont bien senti les 50 mètres de dénivelé ! On peut choisir un chemin direct par la ville ou rejoindre les allées d’Aligre en traversant le Jardin Garnier, longer la Fausse Rivière qui coule dans les anciens fossés et rejoindre la Ville Haute en suivant le tracé des remparts, aujourd’hui en partie disparus. En effet, il ne reste que 1,2 kilomètre sur les 5 d’origine. À certains endroits, on peut monter sur le chemin de ronde pour admirer la vue, ou descendre dans les fossés pour longer la muraille.

Provins, Remparts

 

Les Aigles des remparts

À 17h, direction le théâtre des remparts pour le spectacle des aigles. Le billet comprend 50 minutes de représentation et la visite des volières. Nous avons fait la visite avant le spectacle, en arrivant 10-15 minutes en avance, ce qui nous a permis d’éviter l’affluence. On peut voir là une vingtaine d’espèces de rapaces, que l’on retrouve ensuite pour la plupart dans le spectacle. Celui-ci retrace l’histoire de la fauconnerie à travers plusieurs époques. Le côté théâtral est parfois un peu lourd mais le spectacle des oiseaux volant parfois au ras des têtes est très impressionnant, surtout quand il s’agit d’un vautour de 2m50 d’envergure ! J’ai également eu la chance d’accueillir pendant quelques secondes une buse de Harris sur mon bras !

A noter qu’il existe aussi un spectacle équestre nommé « La Légende des Chevaliers ».

 

Les visites

Provins, Tour César

La Tour César

Le lendemain, nous avons commencé la journée par la visite des souterrains de la Ville Basse, dont l’entrée se situe sous l’Hôtel Dieu (visite guidée de 45 min – réservation obligatoire). Nous avons parcouru 250 mètres dans ces galeries où la température est de 12°C, été comme hiver. Notre guide nous a fourni des explications très intéressantes sur l’histoire de la ville et des souterrains, notamment leurs différentes fonctions au cours des siècles. Nous avons pu observer les témoignages de ce passé gravés dans la roche.

En remontant vers la Ville Haute, nous sommes passés par la Collégiale Saint-Quiriace en allant à la Tour César, d’où l’on peut avoir une belle vue sur les deux parties de la Ville, tout en apprenant encore quelques informations sur la vie à l’époque médiévale.

provins tour césar vue

Vue du haut de la tour

Provins - Charpente de la tour César

Charpente de la Tour César

 

Nous avons ensuite visité la Grange aux dîmes dont l’intérieur est un bel  exemple d’architecture gothique. On replonge ici dans l’univers des Foires de Champagne. Ces grandes foires, qui pouvaient durer jusqu’à sept semaines, ont largement contribué au développement de Provins au Moyen-Age. Des marchands de toute l’Europe et même d’Orient s’y rendaient trois fois par an pour échanger des étoffes, des épices, du vin et autres marchandises. Provins était réputée pour son drap, tissu de laine de couleur bleu « ners ». Cette teinte caractéristique était obtenue notamment grâce à la dureté de l’eau de la rivière traversant Provins, le Durteint (dur- pour eau dure et –teint pour teinture).  L’autre spécialité de la ville était les carreaux de pavage en argile, décorés de motifs variés.

Avant de partir, nous avons fini notre visite par le Musée de Provins. À notre avis, il ne constitue pas un passage obligé. Il abrite des objets variés, de toutes les époques. Pour nous, les trois autres visites, ciblées sur la période du Moyen-Age, éclairent suffisamment sur la vie à cette époque.

Collégiale Saint-Quiriace

Collégiale Saint-Quiriace

 

Dormir et manger

Pour ces deux jours, nous avons réservé une chambre au César Hôtel, dans la Ville Basse. Nous avons bénéficié d’une réduction de dernière minute assez avantageuse en réservant par Internet. La chambre est parfaite, confortable et calme avec une jolie vue sur la Ville Haute et le buffet du petit déjeuner très varié.

Côté restaurants, nous en avons testé trois (Routard « Weekends autour de Paris ») qu’on peut tous vous recommander. Le premier, La Cucina, est un restaurant italien un peu excentré mais ça vaut le coup de marcher un peu car ici, tout est fait maison. Le deuxième, Les Bistrophiles, est un peu plus cher (menu à 25€) mais nous nous sommes vraiment régalés avec de bons produits. Enfin, le dernier est une crêperie bretonne, La Fleur de sel, où nous avons dégusté d’excellentes galettes au brie de Provins.

 

En résumé, ce petit weekend a été bien agréable et instructif !

Mai 2016

Quelques photos…

Tour César de nuit - Provins

Tour César

 

Collégiale Saint-Quiriace

Collégiale Saint-Quiriace